Cancer du sein, prendre soin de soi pendant la maladie

Cancer du sein, prendre soin de soi pendant la maladie

Cancer du sein, prendre soin de soi pendant la maladie
A l’occasion d’Octobre rose, je vous propose trois façons simples de prendre soin de soi pendant la maladie du cancer du sein : entretenir sa joie de vivre avec le yoga du rire, s’apaiser avec la sophrorelaxation et soulager ses douleurs avec le nursing touch.
Cancer du sein : Octobre 2018

Octobre 2018

LE CANCER DU SEIN ET LE YOGA DU RIRE

Cancer du sein : entretenir sa joie de vivre avec le yoga du rire

Entretenir sa joie de vivre avec le yoga du rire

Qu’est-ce que le Yoga du Rire ?

Le Yoga du Rire est une pratique créée en 1995 par un médecin généraliste indien, le docteur Madan KATARIA et son épouse, Madhuri KATARIA, professeure de Yoga.

Ils se sont appuyés sur les nombreux travaux et recherches scientifiques qui ont démontré les vertus physiologiques et psychologiques du rire citées ci-dessus. Plus particulièrement ceux du Docteur Lee BERK, chercheur américain en psycho neuro-immunologie.

Le Yoga du Rire n’est pas une théorie mais une pratique qui mixe les bienfaits du Yoga – mouvements, étirements, respiration – avec les bienfaits du Rire.

Les bienfaits du rire

Les bienfaits du rire sont multiples. Le rire joue sur nos émotions en installant la bonne humeur, en renforçant le sentiment de joie. Il libère le mental des tensions, du stress. Le rire contribue aussi à se forger un mental positif et une attitude positive. Et il a des impacts bénéfiques sur notre santé en :

  • Permettant l’élimination des déchets;
  • Diminuant les risques de constipation;
  • Contribuant à l’augmentation du bon cholestérol et à la diminution du mauvais;
  • Augmentant les échanges respiratoires;
  • Améliorant l’oxygénation du sang;
  • Renforçant le système immunitaire;
  • Diminuant les sensations de fatigue;
  • Fortifiant le cœur;
  • Améliorant l’endormissement;
  • Diminuant les réveils nocturnes;
  • Améliorant la qualité du réveil.

Les bienfaits propres au Yoga du Rire

Pour une personne atteinte d’un cancer du sein, participer à une séance de Yoga du Rire c’est :

  • Vivre une expérience de rires et de lâcher prise;
  • Partager avec d’autres cette expérience;
  • Faire taire le mental le temps de la séance;
  • Apprendre à rire sans raison;
  • Bénéficier des bienfaits du rire sur notre santé;
  • Être capable d’installer la bonne humeur au quotidien;
  • Se forger un mental positif, y compris dans les situations difficiles, désagréables que provoquent la maladie.

La séance type de Yoga du Rire

Une séance de Yoga du Rire est toujours collective. Elle dure une heure et est composée de trois temps. La séance démarre par une préparation physique. Le cœur de la séance est composé d’une suite d’exercices de rires antistress. Le rire est d’abord provoqué à l’aide des exercices, puis il se transforme en rires spontanés. La séance se termine par un temps de relaxation et de méditation.

Ce qu’il est intéressant de savoir, c’est que notre cerveau et notre corps ne font pas la différence entre un rire spontané et un rire provoqué : « Les effets du rire sur l’organisme, une fois qu’il est déclenché, et quel que soit le mode de déclenchement (psychologique, physique, chimique, rééducation respiratoire, etc.) sont toujours les mêmes » nous dit le docteur Henri RUBINSTEIN, neurologue spécialiste du rire, auteur de « Psychosomatique du rire, rire pour guérir ».

Qui peut pratiquer le Yoga du Rire ?

La personne atteinte d’un cancer du sein n’a pas besoin d’avoir d’humour ni de talents d’acteur pour pratiquer le yoga du rire. Mais elle doit être en bonne santé et doit jouir de son autonomie.

L’avis médical est systématiquement sollicité en amont car il existe des contre-indications : les problèmes respiratoires, les problèmes cardiaques et l’hypertension, les interventions chirurgicales récentes, les maux de dos sévères, les hernies, les glaucomes sévères

LE CANCER DU SEIN ET LA SOPHRORELAXATION

Cancer du sein : s'apaiser avec la sophrorelaxation

S’apaiser avec la sophrorelaxation

Qu’est-ce que la sophrorelaxation ?

La sophrorelaxation est une discipline qui utilise des techniques issues de la sophrologie, de la méditation, de la respiration, de la visualisation et de la relaxation. Elle permet de retrouver un meilleur équilibre physique et psychologique.

La sophrorelaxation permet de mettre en place un protocole non figé mixant les différentes techniques, totalement adapté et personnalisé aux besoins de la personne ou du groupe lorsqu’il s’agit d’une séance collective.

Comment fonctionne la sophrorelaxation ?

Les techniques de sophrorelaxation aident les personnes atteintes d’un cancer du sein à allier et harmoniser le triptyque des 3 C : le corps, le cerveau et le cœur.

La sophrorelaxation se pratique soit en séance collective soit en séance individuelle.
La séance dure une heure.

En accompagnement individuel, la première séance dure 1h30 pour bien approfondir la problématique et définir l’objectif à atteindre propres à chaque personne.

Les bienfaits de la sophrorelaxation pour les personnes atteintes d’un cancer du sein

La sophrorelaxation améliore le bien-être général en permettant :

  • De meilleures sensations corporelles et une réappropriation de son corps;
  • Une réappropriation de son image;
  • Une prise de conscience de ses ressources;
  • Une meilleure gestion de ses émotions et de la douleur;
  • Une diminution du stress;
  • Une projection positive dans le futur;
  • Une meilleure vitalité;
  • Une meilleure qualité du sommeil;
  • Plus de sérénité et de lâcher prise.

LE CANCER DU SEIN ET LE NURSING TOUCH

Cancer du sein : soulager ses douleurs avec le Nursing Touch

Soulager ses douleurs avec le Nursing Touch

Qu’est-ce que le nursing touch ?

Le nursing touch est un soin basé sur le toucher créé en 2008 par la directrice de l’Ecole Internationale du Bien Être (EIBE), Wendy BELCOUR. Sa volonté était de créer une technique simple, efficace et surtout utilisable auprès des personnes malades, en situation de handicap, âgées et fin de vie ; ceci afin de répondre aux besoins des secteurs médicaux et paramédicaux.

Elle s’est appuyée sur les recherches relatives au toucher épicritique et sur la médecine traditionnelle chinoise.

Comment fonctionne le nursing touch ?

Les études scientifiques ont démontré que le toucher peut déclencher un processus naturel de la prise en charge de la douleur en stimulant la sécrétion d’endorphines.

En stimulant les récepteurs de la peau, le nursing touch induit un blocage de la transmission de la douleur au sein de la moelle épinière.

Quelle différence entre le nursing touch et le massage ?

Le massage stimule les muscles, la circulation sanguine, sollicite les articulations. Les techniques utilisées en massage sont les effleurements, les pétrissages, les pressions, les percussions, les frottements, les étirements. Le massage va combiner un ensemble de ces techniques avec une intensité plus ou moins forte selon la zone massée.

Le nursing touch ne stimule que les récepteurs de la peau. La seule technique utilisée est celle de l’effleurement, appliquée uniformément. Il se distingue donc clairement du massage professionnel de santé. Il ne s’agit pas d’un acte médical et il ne remplace pas les actes thérapeutiques.

Les bienfaits du nursing touch pour les personnes atteintes d’un cancer du sein

Le nursing touch améliore le bien-être général en :

  • Diminuant la douleur;
  • Apaisant les tensions physiques;
  • Renforçant le système immunitaire;
  • Apaisant le mental;
  • Réduisant le stress.

La séance type de nursing touch complet

La séance dure 1 heure et se déroule en trois temps.
Elle débute et se termine par un temps d’écoute bienveillant.
Un Nursing Touch complet dure 45 minutes : dos, jambes, ventre, bras et tête.

 

CONCLUSION
Apprendre que l’on est atteinte du cancer du sein est un choc émotionnel intense. Puis vivre avec la maladie s’accompagne inévitablement d’une baisse du moral, même si les parcours individuels resteront uniques.
Ces trois façons simples de prendre soin de soi pendant la maladie apportent un réel meilleur être. En se sentant moins fatiguées, moins percluses de douleurs, en sentant plus joyeuses, les personnes atteintes du cancer du sein vivront mieux leur traitement médical.
Avec l’aide des praticiens et praticiennes, chacune pourra trouver les pratiques bien-être qui répondront au mieux à ses besoins.

 

A lire en complément à cet article : Comment prendre soin de soi après un cancer du sein
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs * sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.