Le sac à colère

Le sac à colère

Le sac à colère
Objectif : à l’aide du sac à colère, permettre à l’enfant de libérer les tensions et l’agressivité, de retrouver le calme.

 

Demandez à votre enfant de se mettre debout, bras ballants, épaules relâchées.
Demandez-lui d’imaginer qu’il ou elle va remplir un sac avec sa colère, toutes ses contrariétés.
En inspirant profondément, demandez-lui d’imaginer avec netteté ce sac, là, juste devant lui.

Demandez-lui d’attraper le sac de sa main droite. Invitez-le à lever le sac avec sa main droite.
Puis de lever et plier le bras gauche.
Demandez-lui de fermer le poing à hauteur de son épaule.

Bras droit tendu à l'avant, poing gauche fermé à hauteur d'épaule

Bras droit tendu à l’avant, poing gauche fermé à hauteur d’épaule

En soufflant très fort, invitez-le à frapper vigoureusement une fois ce sac comme pour le détruire.

 

Le poing gauche frappe le sac, 3 fois

Le poing gauche frappe le sac, 3 fois

Demandez-lui de baisser son bras gauche.
Invitez-le à répéter l’exercice : fermer le poing gauche à hauteur de son épaule. En soufflant très fort, frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis baisser le bras gauche.
Encore une fois : fermer le poing gauche à hauteur de son épaule. En soufflant très fort, frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis baisser le bras gauche.
Une dernière fois : fermer le poing gauche à hauteur de son épaule. En soufflant très fort, frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis baisser le bras gauche.

Demandez-lui de garder à l’esprit cette image de son sac à colère puis de changer de main.
A présent, votre enfant tient le sac avec la main gauche. Demandez-lui de lever et plier le bras droit. De fermer le poing à hauteur de son épaule. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser son bras droit.

Bras droit tendu à l'avant, poing gauche fermé hauteur épaule

Bras droit tendu à l’avant, poing gauche fermé hauteur épaule

Répétez l’exercice : demandez-lui de fermer le poing à hauteur de son épaule. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser son bras droit.
Encore une fois : demandez-lui de fermer le poing à hauteur de son épaule. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser son bras droit.
Une dernière fois : demandez-lui de fermer le poing à hauteur de son épaule. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser son bras droit.

Demandez-lui de garder à l’esprit cette image de son sac à colère et de l’imaginer suspendu en l’air. A présent, votre enfant va frapper le sac avec ses 2 poings.

Les 2 poings fermés, hauteur d'épaules

Les 2 poings fermés, hauteur d’épaules

Demandez-lui de lever et plier les deux bras. Demandez-lui de fermer les deux poings à hauteur de ses épaules. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser ses deux bras.
Répétez l’exercice : demandez-lui de fermer les poings à hauteur de ses épaules. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser ses deux bras.
Encore une fois : demandez-lui de fermer les poings à hauteur de ses épaules. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser ses deux bras.
Une dernière fois : demandez-lui de fermer les poings à hauteur de ses épaules. En soufflant très fort, de frapper vigoureusement ce sac comme pour le détruire. Puis de baisser ses deux bras.

Demandez-lui d’imaginer ce sac posé au sol.
D’imaginer que le sac n’est plus qu’un tas de résidus de colère qu’il ou elle va piétiner allègrement.
Invitez-le ou la à piétiner, c’est ainsi que votre enfant arrivera à se débarrasser de tous les sentiments de colère et d’agressivité.
Dites à votre enfant que lorsque les sentiments de colère et d’agressivité seront partis, il ou elle pourra s’arrêter.
Pour finir, demandez-lui comment il ou elle se sent à présent.

 

Télécharger la ressource zen : Le sac à colère

 

Autre ressource zen pour retrouver le calme après une colère :

Retour au calme avec l’abeille

Source d’inspiration : « Ma méthode de sophrologie pour les enfants ; concentration, sommeil, émotion…mes séances courtes et ludiques à partir de 4 ans », Carole SERRAT et Laurent STOPNICKI, page 90, éd. Leduc.s, 2016

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs * sont obligatoires.