Télétravail et confinement, s’occuper de soi pour limiter les risques

Télétravail et confinement, s’occuper de soi pour limiter les risques

Télétravail et confinement, s’occuper de soi pour limiter les risques

Télétravail et confinement, s’occuper de soi pour limiter les risques… Cette maxime n’est pas anodine puisque 24% des salariés sont en télétravail depuis le début du confinement. A partir du 11 mai prochain, ils et elles seront encore nombreux à télé travailler. Or, le télétravail, et plus particulièrement le télétravail pendant le confinement, peut engendrer des souffrances physiques et émotionnelles.

 

Les risques spécifiques du télétravail

 

Je vous propose ici une synthèse illustré par ma propre expérience. En effet, dans une vie professionnelle antérieure, j’étais une travailleuse dite nomade. C’est à dire que lorsque je n’étais pas sur le terrain, j’étais en télétravail.

Le rythme était souvent effréné. Lorsque le poste de travail est à la maison, il est tentant d’allumer l’ordinateur au saut du lit, de prendre son repas devant son écran. De commencer à travail en peignoir ! Oui, je l’avoue. J’en oubliais les pauses, les pauses repas. Je télé travaillais sans horaires, soir et week-end inclus; bref j’étais tombée dans le piège de l’hyper connexion.

En conséquence, ma charge mentale était élevée. Au moment du coucher, j’avais la tête est pleine de ruminations, de pensées parasites. Ou, au contraire, pleine d’un grand vide, lourd, opaque.

Mon corps m’envoyait aussi des signes de douleurs et de détresse : mal au dos, douleurs au poignet, mâchoires serrées…

Les journées de télé travail étaient des journées d’isolement. Je ne quittais pas mon écran. Il m’arrivait de me coucher sans avoir adressé la parole à aucune personne. J’avais alors un grand sentiment de blues.

Au final, la frontière entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle s’était dissoute. Tout est confondu. Et moi, en tant que télé travailleuse, j’étais en pleine confusion.

Pour conclure et pour l’anecdote, quand il était petit enfant, mon fils disait que mon métier était le suivant : « Maman ? Elle fait de l’ordinateur »

 

Les risques spécifiques du télétravail en confinement

 

Télétravail et conditions de travail

Tout d’abord, il s’agit d’une situation exceptionnelle qui, très souvent, n’avait pas été anticipée par les entreprises. Le télétravail a été quelques fois improvisé dans sa mise en œuvre, avec notamment des outils de travail inadaptés.

Si les outils de travail peuvent être inadaptés, et le cadre de vie peut l’être aussi. Avec du télétravail dans la cuisine, sur le lit…

Certains personnes télé travaillent en présence d’autres membres de la famille, dont des enfants plus ou moins dynamiques, vifs, turbulents, demandeurs d’attention..

Ce contexte de télé travail spécifique au confinement accroît les risques de détresse psychologique et de souffrances physiques.

 

La détresse psychologique

 

Télétravail et détresse psychologique

Selon une récente enquête Opinion Way, 44% des salariés interrogés se sentent en situation de détresse psychologique et près d’1/4 auraient un risque de dépression.

Si vous pensez être dans cette situation là, je vous invite à le signaler dès à présent votre médecin traitant, votre psychologue, psychologue du travail ou psychiatre si vous êtes déjà suivi, suivie.

 

Les souffrances physiques

 

Télétravail et épuisement professionnel

Les souffrances physiques spécifiques au télé travail sont les suivantes :

  • Douleurs cou et épaules
  • Fatigue oculaire
  • Contractions au niveau des hanches
  • Des crampes dans les jambes
  • Douleurs dans les poignets
  • Mal de dos

Pour éviter d’engendrer toutes ces douleurs, il est important d’aménager son poste de travail ainsi que sa journée.

Vous trouverez de très bons conseils sur les sites suivants : l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de travail ainsi que l’Institut National de Recherche et de Sécurité.

 

Prendre soin de soi pour prévenir et soulager ses douleurs pendant le confinement

 

Bien que confiné-e, vous pouvez demander à votre kiné ou ostéopathe des exercices à faire en toute sécurité; par exemple pour le mal de dos.

Si vous vous sentez épuisé-e émotionnellement, je vous propose un accompagnement à distance le temps du confinement pour que vous puissiez puiser en vous des ressources internes et insoupçonnées pour aller mieux. Aux tarifs en cours.

Pour le mal aux épaules, au cou, les tensions musculaires du crâne et et du visage, je vous offre une séance de Do In à distance :

 

 

Prendre soin de soi post confinement

 

Si les douleurs sont intenses, je vous invite à appeler votre médecin, kiné ou ostéopathe.

De mon côté, je vous recommande :

Le massage bien-être ciblé du dos pour dissoudre les tensions du dos, des épaules, de la nuque et des bras. Voici le témoignage de F. conducteur de travaux qui fait régulièrement des massages ciblés dos : ” Le massage est tout simplement fantastique au point de s’endormir dans la douceur. Je recommande bien évidemment “.

Le massage traditionnel drainant relaxant des jambes pour éliminer les tensions musculaires dans les jambes et les toxines. A présent, voici le témoignage de D.  coiffeuse : ” Mes jambes sont beaucoup légères. Elles ne sont plus douloureuses “.

Des séances de sophrorelaxation ou d’hypnose pour vous ressourcer, trouver ou retrouver de la sérénité. Ou toute autre problématique dont vous ressentiriez le besoin. Pour finir, le témoignage de T. consultante : ” Ma colère s’apaise peu à peu. Je me sens plus calme. Mon esprit est libéré “.

 

Vous habitez les communes de Toulouse Métropole, Les Hauts Tolosans ou Les Bastides de Lomagne ? Je vous invite à m’appeler pour vous renseigner et prendre rendez-vous au 06.61.96.00.46.
Dans les autres communes, je vous invite également à m’appeler. En fonction de votre problématique, nous pourrons mettre en place un accompagnement à distance ou je vous recommanderai un ou une collègue.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs * sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.