Fibromyalgie, trois alliés naturels contre votre douleur

Fibromyalgie, trois alliés naturels contre votre douleur

Fibromyalgie, trois alliés naturels contre votre douleur

Une de mes plus proches amies souffre de fibromyalgie. Pendant longtemps, ses douleurs intenses et chroniques n’étaient pas comprises par son médecin. Elle se sentait non reconnue, comme si elle n’était qu’une hystérique qui aimait à se plaindre. Elle a été depuis peu diagnostiquée comme souffrant de fibromyalgie. C’est en pensant à mon amie et à toutes mes clientes en souffrance que j’ai écrit cet article.

 

Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ?

 

Le terme médical de fibromyalgie a été construit autour de trois termes :
Fibro pour fibrose,
Myo pour muscle
Et Algie pour douleur

Après de nombreuses années de polémiques éprouvantes pour les personnes malades et donc incomprises, l’OMS a reconnue la fibromyalgie en 1992.

La fibromyalgie se caractérise pour des douleurs diffuses dans tout le corps, très éprouvantes et qui durent depuis plus de 3 mois. 18 points de douleur sont identifiés et une personne est diagnostiqué atteinte dès lors qu’elle ressent des douleurs sur au moins 11 points.

Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir le site de Fibromyalgie France association L1901 reconnue officiellement par le Ministère de la Santé.

 

Que signifie vivre avec les douleurs de la fibromyalgie ?

 

Les douleurs ont une intensité et une localisation sur le corps différentes d’une personne à l’autre, et aussi d’un jour à l’autre.

Cette expérience douloureuse et éprouvante altère la bonne humeur. La personne peut se sentir très émotive – et son entourage aussi. La perte d’élan, d’énergie, d’envie, de peps… est aussi une caractéristique de la maladie. La démoralisation, ou pire, la dépression est un risque majeur des douleurs chroniques.

Selon l’intensité des douleurs, la mobilité du corps va être impactée avec des raideurs, des tensions ou des crispations. Il est alors difficile de poursuivre les tâches de la vie quotidienne (ménage, cuisine….). Les activités familiales peuvent elles-aussi être impactées (enfants, sexualité…).

Lorsque les douleurs deviennent invalidantes, elles amènent les personnes à stopper leurs activités de sports et de loisirs. Voire leur activité professionnelle.

La personne peut connaître aussi des troubles du sommeil, engendrant fatigue et faiblesse physique.

En conclusion, la fibromyalgie, outre les douleurs importantes qu’elle procure, détériore de manière significative la qualité de vie.

L’association Fibromyalgie France a mené une enquête : «PERTE D’AUTONOMIE ET DE QUALITÉ DE VIE DU DOULOUREUX CHRONIQUE FIBROMYALGIQUE». Il ressort notamment de cette enquête que les personnes recherchent en premier lieu à améliorer leur humeur, la composante affective et émotionnelle de la maladie.

 

Vivre avec la douleur de chronique fibromyalgique

 

Fibromyalgie ruban bleu

Autorisez-moi ce conseil très directif : ne soyez pas tenté-e de vous habituer à l’intensité de vos douleurs. Cette posture est très destructrice. Car en réalité, elle conduit indirectement à se focaliser sur les zones douloureuses. Ce qui est anxiogène. Cette posture peut conduire au stress, voire à la dépression.

C’est pourquoi, mon premier conseil est de vous inviter à prendre contact avec votre médecin traitant ou pharmacien dès que la douleur devient insupportable.

Pour juger du niveau de douleur, je vous présente l’échelle de MYMOP que j’utilise en cabinet :
0 : aucune douleur
10 : il ne peut y avoir de douleur plus intense que celle-ci
Le niveau supportable dépend de chaque personne. Je vous invite à fixer le votre. Cela deviendra ainsi votre signal pour prendre rendez-vous.

Surtout, je vous alerte sur les dangers de l’auto médication qui sont très bien expliqués par l’Académie de Médecine.

Les pratiques analgésiques naturelles, vos alliés

 

En complément de votre parcours médical pour traiter la douleur, vous avez le choix entre deux pratiques analgésiques naturelles : le nursing touch et l’hypnose ericksonienne.

Si vous recherchez également une prise en charge de votre humeur, vous pouvez être accompagné-e dans ce sens à l’aide de l’hypnose ericksonienne et de la sophrorelaxation.

 

Première alliée : l’hypnose ericksonienne

 

L’OMS définit ainsi la douleur : “Une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable en réponse à une atteinte tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en ces termes”. Ainsi, la composante émotionnelle de la douleur est officiellement reconnue. C’est pourquoi, l’hypnose ericksonienne peut aider à modifier et à soulager votre douleur.

Une séance dure entre 45  et 60 minutes. En général, vous devez compter plusieurs séances espacées de quelques semaines pour obtenir un résultat satisfaisant.

L’hypnose analgésique vous aide à lâcher prise par rapport à vos douleurs et à votre maladie. Ainsi, en lâchant prise, vous pourrez activer vos ressources et réduire vos sentiments négatifs face à votre expérience (fatalisme, impuissance…).

Grâce à l’hypnose, vous serez capable de réduire la douleur, de la remplacer par une sensation agréable; bref, de la contrôler.

 

Deuxième allié : le nursing touch

 

Le Nursing Touch est une technique manuelle basée un toucher doux – ou effleurage. Il apporte du réconfort, soulage la douleur, pallie les angoisses des personnes face à la fibromyalgie. Il apaise et réduit le stress en cas d’anxiétés, d’angoisses. Et surtout il améliore le confort de vie.

Par son toucher doux qui ne stimule que les récepteurs de la peau, le Nursing Touch est sans contre-indication.

C’est pourquoi je recommande plus particulièrement le Nursing Touch.

 

Dernière alliée : la sophrorelaxation

 

La sophrorelaxation de passer d’un état de stress et de fatigue à un état de bien-être général sans être en transe hypnotique.

Les bienfaits généraux d’une séance de sophrorelaxation sont nombreux :
Votre niveau de stress général diminue. Vous gérez mieux vos réactions émotionnelles.
Vous vous endormez plus facilement. Et votre sommeil est aussi récupérateur.
Vous réussissez à vous concentrer plus facilement et sur la durée.
Vous constaterez que votre humeur s’améliore.
Si jamais vous en souffrez, vos maux de têtes ainsi que vos migraines s’atténueront.
Vos douleurs physiques tout comme vos tensions musculaires diminuent.
En conséquence, vous récupérez de l’énergie.
Et pour finir, vous retrouvez la sérénité.

 

Témoignage

 

Stéphanie L. a 41 ans. Sa maladie a été diagnostiquée en 2019. Lorsqu’elle est venue me voir, je lui ai proposé une cure de nursing touch, car elle se sentait très douloureuse.

Au mois de janvier, j’ai eu une grosse crise de Fibromyalgie qui m’a handicapé au point de ne plus pouvoir quasiment marcher.
Une amie m’avait offert un bon cadeau pour une séance de nursing touch, j’ai donc saisi l’occasion et j’ai pris rendez-vous pendant ma crise car lorsqu’on est en crise c’est le meilleur moment pour commencer ce genre de séance.
J’étais un peu anxieuse car je ne peux pas être manipuler et lorsque Florence commence sa séance, pas de manipulation juste du toucher sur tout mon corps.
Dès la première séance, j’ai un ressenti un bien-être, je sentais la douleur sortir par mes pieds.
J’ai donc décidé de faire des séances intensives et après 4 séances, je n’avais plus de douleurs.
Je fais des séances d’entretien mensuelle pour ne pas rechuter.
Aujourd’hui, je peux refaire du sport, je n’ai plus de douleurs.
Je conseille le nursing touch à toutes les personnes souffrant de fibromyalgie car c’est une solution pour diminuer voire faire disparaître la douleur.

 

Pour conclure

 

Il n’est pas toujours aisé de changer son rapport à sa maladie… Le changement nous oblige à sortir de notre zone de “confort” car elle a l’avantage d’être connue, à lâcher prise, à prendre des risques… Pourtant comme Stéphanie L. vous pouvez prendre le contrôle de vos douleurs et avoir ainsi une meilleure qualité de vie.

Cela nécessite parfois d’être aidé, guidée, accompagné-e.

En tant que praticienne en bien-être, mon rôle est de vous aider à trouver vos ressources en vous et à les activer pour passer à l’action.

Vous habitez les communes de Toulouse Métropole, Les Hauts Tolosans ou Les Bastides de Lomagne ? Je vous invite à m’appeler pour vous renseigner et prendre rendez-vous au 06.61.96.00.46.

Dans les autres communes, je vous invite également à m’appeler. En fonction de votre problématique, nous pourrons mettre en place un accompagnement à distance ou je vous recommanderai un ou une collègue.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs * sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.