Je découvre la respiration ventrale pour être zen (Haute Garonne)

Je découvre la respiration ventrale pour être zen (Haute Garonne)

Je découvre la respiration ventrale pour être zen (Haute Garonne)

La respiration ventrale, et oui, cela s’apprend !

Dans mon article précédent, je vous ai transmis un exercice pour vous détendre en 5 minutes à l’aide de votre respiration abdominale.
Certaines personnes m’ont contactée car elles éprouvent des difficultés à respirer avec le ventre. C’est pourquoi dans cet article, je vous propose d’apprendre à respirer avec votre ventre en 4 exercices. Je vous invite à les expérimenter.

Préparation à l’exercice

 

Choisissez un endroit calme où vous pourrez passer de la posture allongée à la posture debout.
Éteignez toutes les sources de bruits. Et pensez à prévenir votre entourage.
Je vous recommande également de porter une tenue souple; votre ventre doit pouvoir se gonfler librement.

En position allongée

Allongez-vous et installez-vous confortablement.
Respirez calmement et naturellement.
Prenez conscience de toutes les zones de contact situées à l’arrière de votre corps puis fermez les yeux.

Premier exercice

Posez une main à plat sous votre nombril et l’autre main à plat au dessus du nombril.
Rentrez le ventre d’un coup en contractant vos muscles, comme si vous vouliez avaler votre nombril.
Puis relâchez le ventre d’un coup.
Ressentez comme votre ventre sort naturellement.
Recommencez : rentrez le ventre, ne pensez pas à votre respiration mais concentrez-vous sur le mouvement de votre ventre, puis relâchez le ventre.
Voyez que votre ventre a un mouvement naturel qui l’amène vers l’avant.
C’est ce mouvement que nous allons chercher dans la respiration ventrale.

Deuxième exercice

Maintenant, vous allez faire un deuxième exercice, toujours en posture allongée.
Vos deux mains sont posées à plat en dessous et au dessus de votre nombril.
Vous respirez naturellement en inspirant par le nez et en expirant par la bouche.
Concentrez-vous sur les mouvements de votre ventre sous vos mains : il se soulève quand vous inspirez et il s’abaisse quand vous expirez.
Amplifiez maintenant le mouvement : prenez le temps d’inspirer et de gonfler votre ventre. Sentez votre ventre se remplir d’air, comme un ballon. Puis expirez et sentez votre ventre se dégonfler.
Recommencez : inspirez, votre ventre se gonfle, puis expirez, il se dégonfle.
Encore une fois : inspirez, votre ventre se gonfle, puis expirez, il se dégonfle.
Reprenez une respiration naturelle.
Ouvrez les yeux et relevez-vous doucement en protégeant votre dos puis mettez-vous en position debout.

A présent, en posture debout

Troisième exercice

Pliez très légèrement les genoux pour les déverrouiller et vous préparer pour le troisième exercice.
Posez le dos d’une de vos mains à plat dans le bas de votre dos et l’autre main à plat sous le nombril.
Vos deux mains sont situées de part et d’autre de votre ventre.
Vérifiez que votre bassin n’a pas basculé involontairement en arrière.
Fermez les yeux.
Prenez conscience des mouvements naturels de votre ventre et observez-les.
Respirez plus profondément : inspirez par le nez et expirez par la bouche.
A l’inspiration, votre ventre se gonfle, votre main posée sous le nombril se soulève.
A l’expiration, votre ventre se dégonfle, le nombril s’enfonce comme si vouliez le coller aux vertèbres lombaires.
Recommencez : inspirez, votre ventre se gonfle, puis expirez, il se dégonfle.
Encore une fois : inspirez, votre ventre se gonfle, puis expirez, il se dégonfle.
Reprenez une respiration naturelle.

Dernier exercice

Pour finir, voici le quatrième exercice, toujours en position debout.
Vous allez imaginer qu’à l’expiration, vous allez souffler dans une paille.
Inspirez en gardant les deux mains de part et d’autre de votre ventre.
A l’expiration imaginez que vous soufflez un filet d’air dans votre paille imaginaire.
Encore une fois : inspirez puis soufflez très doucement dans la paille.
Pour vous aider à bien ressentir la respiration dans le ventre, vous pouvez visualiser une vague.
Une vague qui monte à l’inspiration et qui descend à l’expiration.
Inspirez et laissez la vague monter, puis expirez et laissez la vague descendre.
Encore une fois : la vague monte puis descend.
Écoutez votre souffle qui fait le même bruit que la vague : inspirez et laissez la vague monter, puis expirez et laissez la vague descendre.

Et quand les exercices de respiration ventrale sont terminés

Comment vous sentez-vous à présent ?
Peut-être avez-vous senti votre ventre monter et descendre comme la vague ? Ou alors bouger un petit peu ? Ou pas du tout ?
Ce n’est pas grave car avec de l’entrainement, vous sentirez votre respiration ventrale s’amplifier petit à petit.

Si vous ressentez le besoin d’être aidé-e dans cet apprentissage, je vous invite à m’appeler au 06 61 96 00 46. Nous conviendrons d’un accompagnement adapté à votre problématique.

#respiration #respirer #respiration consciente #bienetre #zen #zenattitude #zenitude

Respiration ventrale

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs * sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.