Retour au calme, comment aider son enfant ? (Haute Garonne)

Retour au calme, comment aider son enfant ? (Haute Garonne)

Retour au calme, comment aider son enfant ? (Haute Garonne)

Retour au calme… Confinement… Éducation bienveillante… Il m’arrive de m’imaginer 20 ans en arrière, confinée avec mon garçon de 4 ans dans un appartement sans jardin… Mon fils était plutôt un enfant adorable mais très dynamique, ne restant pas en place 5 min. Bref, par moment, je dois l’avouer, il me fatiguait…

Je me mets alors à la place des parents confinés avec leurs enfants. J’imagine aisément que certains moments de la journée doivent être très tendus; voire explosifs. Rien d’anormal. Le confinement signifie plus vivre les uns sur les autres qu’avec.

C’est pourquoi j’ai écrit cette article; pour que vous puissiez aider votre enfant à retrouver son calme.

 

Le confinement avec ses enfants, c’est du H24…

Voilà, à présent nous savons que le confinement durera au moins jusqu’au 11 mai 2020. Un temps qui peut paraître toujours aussi long mais qui n’est plus indéterminé.

Être confiné-e avec son ou ses enfants, c’est l’être H24. Peut-être êtes-vous en plus confiné-e dans un espace restreint, éventuellement sans jardin ? Bref, vous vous êtes plus ou moins les uns sur les autres.

 

Du H24 qui peut virer à la crise de nerf !

C’est en cela que le confinement avec ses enfants est si extra ordinaire. Car même lorsque vous partez en vacances avec eux, vous n’êtes pas H24 collés les uns aux autres dans un espace contraint.

Dans ce contexte si particulier du confinement, les émotions s’exacerbent, les vôtres et les leurs. Peut-être même avez-vous remarqué que vos émotions sont quelques fois plus fortes que vous.

Pour vos enfants, cela se traduit éventuellement par des colères explosives, ou caprices. Rien qui ne relève de la pédopsychiatrie mais qui a pour effet d’épuiser tous les membres de la famille.

Je ne doute pas que vous ayez mis en place des techniques éducatives pour que ce confinement se passe le mieux possible. Cependant, j’attire votre attention sur deux principales fausses bonnes solutions :

  1. Mettre les enfants devant les écrans sans emploi du temps ni cadre pour les occuper
  2. Remplir leur journée de trop d’activités, même si ludiques, de peur de l’ennui

Dans les deux cas, je vous invite à définir un cadre en posant des limites, un cadre discuté avec vos enfants pour obtenir de leur part collaboration et acceptation.

Pour autant, il peut arriver, et il arrivera sûrement un moment de la journée où les tensions vont monter.

 

Les parents avant les enfants

Je vous propose de ne pas vous mettre en rapport de force avec votre enfant. Cela va vous épuiser. Et puis entre nous, moi aussi j’ai été maman d’un enfant devenu aujourd’hui adulte, nous n’obtenons pas toujours le résultat que nous recherchions. Parfois même, cela nous énerve encore plus…

Puisque s’énerver ne fonctionne pas, comment faire autrement ?

Tout d’abord, si vous permettez, retrouvez vous même le calme.
Voici une pratique bien-être facile à mettre en place :

 

Une fois votre propre calme retrouvé, vous allez pouvoir aider votre enfant à trouver le sien.

 

3 pistes pour aider son enfant à retrouver son calme

 

L’espace de retour au calme

 

Vous pouvez aménager un espace de retour au calme dans votre logement. En fonction de la configuration et de superficie de celui-ci, cet espace de retour au calme peut être aménagé dans la chambre de votre enfant. Il s’agit alors de son espace de retour au calme, il lui est spécifiquement dédié.

Il peut aussi être aménagé dans une partie commune de la maison, dédié à toute la famille, adultes y compris. Oui vous aussi dans ce cas là vous pourrez vous apaiser dans cet espace de retour au calme.

Quel que soit le choix que vous ferez, je vous invite à aménager avec votre enfant ou vos enfants cet espace. Vous pouvez y mettre des coussins, des doudous, des feuilles de papier et des crayons…

Et dans tous les cas, vous devez expliquer à tous les membres de la famille la vocation de cet espace : cet espace est magique ! Il permet de retrouver le calme dont on a besoin. On peut y rester le temps qu’on a besoin. Il est interdit d’être dérangé pendant ce temps.

Retour au calme - espace de retour au calme

L’espace de retour au calme à Harabesque

Pour en savoir plus : qu’est-ce que le lieu du retour au calme pour les tout petits et les plus grands

 

Les petits exercices de sophrorelaxation ludiques

 

Les enfants ont beaucoup d’imagination. La sophrorelaxation ludique va faire appel à cette capacité tout en les aidant à mieux gérer leurs émotions.

Vous trouverez dans «mes ressources zen enfants» un ensemble d’exercices dont 3 sont spécifiques au retour au calme : Le mouchoirJe berce mon doudouLa main caressée

 

La bulle de calme interne, une histoire pour rassurer

 

La bulle de calme interne autrement appelée Safe place, est un endroit imaginaire, où l’enfant – et l’adulte aussi – construit un sentiment important de sécurité interne et de protection. Le calme peut ainsi être retrouvé.

Cet endroit imaginaire est en conséquence un refuge dans lequel votre enfant pourra puiser ses propres ressources pour s’apaiser. Lorsque l’enfant a appris à créer sa bulle de calme, il ou elle peut s’y reconnecter à chaque fois que c’est nécessaire. La bulle de calme est comme un cocon de bien-être où il ou elle pourra à tout moment se ressourcer.

Évidemment, chacun et chacune à sa propre bulle de calme qui lui appartient. Et puisqu’il s’agit d’un endroit imaginaire, il n’y a aucune limite dans la création.

Voici la bulle de calme de Noah, 10 ans :

Noah est au bord de l’océan. L’océan est d’abord agité – sa façon de symboliser sa propre agitation – puis il se calme. Le ciel est bleu, il y a un beau soleil. Ce ne sont pas de mouettes qui volent mais des faucons, l’animal préféré de Noah. Et pendant que Noah marche dans ce paysage, les faucons volent dans le ciel, la mer se calme petit à petit… arrive alors une succulente odeur d’éclair au chocolat…

Pour que votre enfant apprenne à créer sa propre bulle de calme, j’ai écrit une métaphore : la bulle de calme de Lili. “Il était une fois une petite fille Lili qui habitait dans les Hauts Tolosans…”

Je vous l’offre.

Je vous invite à télécharger et à faire écouter l’audio pour les petites oreilles curieuses de votre enfant. La métaphore est suivie de l’exercice du Safe place pour que votre enfant crée sa propre de bulle de calme.

Je vous transmets aussi l’histoire sous format Il était une fois_La bulle de calme de Lili_Harabesque pour que vous puissiez à nouveau la raconter.

 

Conclusion

A présent, vous êtes encore mieux armé, outillée pour aider votre enfant à retrouver son calme.
Si vous avez besoin de conseil dans la mise en pratique des différentes astuces d’éducation positive présentées dans cet article…
Ou si vous ressentez le besoin d’être guidé, accompagnée…
Vous pouvez m’appeler au 06 61 96 00 46. Je vous répondrai avec plaisir.
Vous habitez dans la grande région de Nord et Ouest de Toulouse ? Après le confinement, je vous accueillerai aussi avec grand plaisir si vous en ressentez le besoin.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs * sont obligatoires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.